Björk – Biophilia – 2011

2c48eb08471cef3a563348d6f7ae11cd

 

En 2011, Björk sort « Biophilia« , une espèce de concept album en partie composé sur Ipad, dont chaque chanson, consacrée à la Nature, comporte une extension sous la forme d’une application pour que chacun puisse composer de la musique à partir de « Biophilia« , le tout dans un univers 3D appelé « Cosmogony ». Vous avez compris quelque chose à ce gloubi-boulga pour bobos new age? Moi non plus. Et la musique dans tout ça? Dépassée par son concept, Björk semble pour la première fois de sa carrière en panne d’inspiration. S’il n’est pas foncièrement mauvais, certains titres pris séparément présentant un réel intérêt, l’album ennuie sur la distance et peine à faire naître quelque autre émotion que ce soit. Sa voix, jusque là ensorcelante, irrite, prenant beaucoup de place devant des arrangements assez pauvres pour interpréter ce que l’on a bien de la peine à appeler mélodies. Björk est devenue une artiste contemporaine qui recherche l’art total et cette fois-ci elle semble avoir vu un peu trop grand. Mais il y a de beaux moments dans « Biophilia » comme par exemple ce très réussi « Mutual core » au clip étonnant qui alterne le calme et la tempête ci-dessous:
Image de prévisualisation YouTube

-galettesvinyles
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Listecds |
Projet Ouroboros |
Kim Wilde 2017 / MiniKim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Graines de son
| Lerapetsonevolution
| Clipfr