Beach House – Depression cherry – 2015

12046766_10153637403013399_4963902724283391527_n

 

Etonnante pochette en velours rouge mais qui a le mérite de donner une idée assez précise de ce 5ème album de Beach House. Je précise que les supporters de l’OM et autres raffinés personnages peuvent déjà passer leur chemin. En effet comme à son habitude, le groupe entraîne son auditeur dans un écrin cotonneux qui n’est pas sans rappeler les formidables Cocteau Twins des 80′s et le groupe de filles Lush des 90′s. De la mélancolie douce comme son titre l’indique donc! Le tout dans un cocon de guitares translucides, de voix éthérées, d’orgues planants. C’est un disque parfait pour l’automne, pour les feuilles qui tombent et les jours qui décroissent. Dès l’ouverture on entre en « Levitation » et on n’en redescendra qu’après « Days of candy » le bien nommé. Entre les deux, un voyage en apesanteur ouatée à peine chahuté par les guitares noisy de « Sparks« . « Space song; PPP; Wildflower; Bluebird » sont autant de pierres précieuses dans leur écrin de velours rouge. Un groupe unique qui creuse son sillon.

Image de prévisualisation YouTube

-galettesvinyles
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Listecds |
Projet Ouroboros |
Kim Wilde 2017 / MiniKim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Graines de son
| Lerapetsonevolution
| Clipfr